Actualité, Religion

Dobri Dobrev ou Saint Baylovo

2 avril 2015, 1
Dobri Dobrev, Saint de Baylovo, Saint Dobri, Bulgarie, religion

Aujourd’hui, je vais vous parlez d’une belle âme : Dobri Dobrev (Добре Добрев).

Dobri Dobrev est un vieil homme âgé de 100 ans et vivant à quelques kilomètres de Sofia, dans le village de Baylovo, en Bulgarie. Depuis qu’il est dans l’incapacité d’exercer son métier d’agriculteur,  il a fait don de toutes ses possessions matérielles à ses amis, sa famille ainsi qu’à l’église St. Cyrille et Méthode (à Baylovo) où il vit maintenant dans une petite extension. Chaque jour, depuis près de 15 ans, il fait environ 25 kilomètres à pied  (ou en bus) entre sa maison et Sofia afin d’aller faire la manche devant les églises ou dans la rue. Il ne conserve absolument aucun sou de ce qu’il peut récolter. Sa retraite, d’environ 60 à 70€ par mois, lui suffit entièrement pour la vie simple qu’il mène. Tout l’argent récolté lui sert à faire des dons aux orphelinats qui sont dans l’incapacité de payer leurs factures, ou aux églises et monastères qui œuvrent pour les plus démunis. Ainsi, en plusieurs années, il a réussi à récolter plus de 40 000 euros.

« Je ne garde rien ! J’ai ma pension, Dieu me donne du pain. Des gens généreux m’apportent à manger. Les gens n’aimant pas Dieu, eux ne m’aiment pas. »

Dobri Dobrev, Saint de Baylovo, Saint Dobri, Bulgarie, religion

Des personnes comme Dobrev sont de plus en plus rares. Cet homme a décidé de faire don de lui pour son prochain. Beaucoup le surnomment déjà Saint Dobri (ce qui est amusant, c’est que « dobri » (добрый) en russe pourrait se traduire par « gentil ») ou le Saint de Baylovo. Dobri Dobrev refuse toute technologique, comme la télévision qui pour lui est l’œuvre de Satan afin de distraire l’Homme de son vrai but et de l’amour de Dieu, en n’y apportant que mensonge et déception. Se disant malheureux ici-bas, il œuvre pour la gloire de Dieu en étant humble et généreux et en attendant d’être appelé à le rejoindre dans les cieux.

On ne connait quasiment rien de son passé. Né en 1914, il n’a presque pas connu son père mort lors de la première guerre mondiale. Un obus a éclaté près de lui lors de la seconde guerre mondiale et l’a rendu quasi sourd. Il a 4 enfants (dont deux encore vivants) et cache toute information sur sa famille depuis les fausses rumeurs disant qu’il aurait déshérité ses propres enfants. Il a admis un jour avoir fait une erreur, et depuis ce jour, il fait preuve de pénitence dans son quotidien en dormant sur une simple planche en bois (même s’il possède un lit) et en refusant tout confort. 

Dobri Dobrev, Saint de Baylovo, Saint Dobri, Bulgarie, religion

En fin de compte, on ne sait pas grand chose de cet homme. Il ne fait pas cela pour la gloire. Il n’est pas colérique face aux personnes qui ne sont pas sensibles à sa démarche et déclare qu’il ne souhaite pas être sauvé, mais qu’il cherche à sauver les autres. Lorsque des journalistes viennent le voir, il ne fait que transmettre un message de paix et d’amour sans chercher à attirer la sympathie sur lui ou à en tirer un bénéfice personnel. Il ne doit même pas être conscient de sa popularité naissante sur internet (je ne suis même pas sûr qu’il sache ce que c’est). J’aimerais beaucoup le rencontrer avant qu’il ne décède pour pouvoir échanger quelques mots autour d’une tasse de thé.

Vous pourriez aimer...

1 Commentaire

  • Reply gaia 15 mars 2016 at 0 h 26 min

    Un grand respect pour cette homme.
    C est une lumière.
    Merci

  • Laissez un commentaire