Conseils

Passer un entretien d’embauche

29 mars 2015, 3
entretien d'embauche, présentation de CV, rédaction lettre de motivation, conseil pour entretien d'embauche, réussir sa candidature spontanée

On parle de marché de l’emploi car c’est une question d’offre et demande. Je ne vais pas vous expliquer ici comment rédiger un CV ou quoi dire au recruteur – quoi que… – mais plutôt analyser l’ensemble en vous donnant quelques conseils sur d’autres éléments souvent oubliés qui pourraient vous aider à vous démarquer des autres candidats lors de votre entretien d’embauche.

Nous sommes la génération sacrifiée (enfin, ceux qui sont dans ma zone d’âge, c’est-à-dire moins de la trentaine). Nos parents ou grands-parents pouvaient réussir avec peu ou pas de diplôme et changer de métier en cours de route. On a appelé ça les Trente Glorieuses.

J’ai souvent entendu mes parents me dire « il faut étudier pour avoir une bonne situation ! ». Je leur répondais « et après ? ». La réponse était souvent la même : « tu travailleras pour une grande entreprise, et ensuite vers la quarantaine tu monteras ta propre boîte avec les contacts que tu te seras fait. ». C’est peine perdue. J’aurais beau leur expliquer que le monde a changé, que ce qu’ils appellent la jungle de la vie c’est le niveau easy/medium de ce que nous pouvons et allons connaitre, nous, en plus de la gestion de l’état du monde dont on hérite. Un très bon exemple du fossé qui existe entre la génération de mai-68 (avec leurs partisans anachroniques) et nous est bien la dernière chanson des Enfoirés.

On peut comprendre que ce machin appelé l’ascenseur social, qui a permis à nos aînés d’accéder à une meilleure vie que leurs parents, passait par un diplôme. Et même si cela est encore vrai maintenant pour certains, ce n’est généralement plus le cas pour la très grande majorité d’entre nous.

Comment le recruteur vous voit

Bref, je m’égare encore et j’en reviens à l’essentiel. On parle donc de marché de l’emploi car vous offrez vos bras en échange d’un salaire. C’est la définition vulgaire. Si on regarde ça en tant qu’économiste, on réalise qu’il y a une offre bien supérieure à la demande. Dans un supermarché, dans un comportement rationnel, si vous avez un besoin (prenons exemple avec les barres chocolatées – les demandeurs d’emplois), vous vous retrouvez face à une multitude d’offres (Nestlé, Lindt, etc – les candidats). Vous allez alors sélectionner soit ce que vous connaissez (fidélité à une marque – préférence pour tel cursus ou école) soit vous allez analyser et prendre votre décision en fonction de différents facteurs (prix, qualité, quantité, goût, etc – vos qualités et compétences). Tant que vous n’êtes pas passé à la caisse, il y a toujours une chance que vous changiez d’avis pour une autre marque (attendez la signature du contrat avant de fanfaronner et d’arrêter vos recherches, même si vous avez obtenu une promesse orale).

Il serait étrange de vous dire que le marché de l’emploi est comme une boîte de chocolat (référence), mais il n’en est pas très éloigné. Un recruteur a comme mission d’intégrer le meilleur élément possible dans une équipe, et plus généralement dans une entreprise, afin que celle-ci fonctionne de manière optimale. Il peut avoir ses aprioris, ses préférences, il peut aussi être un con fini et imbu de lui même, ou il peut être compétent. Vous, vous êtes un produit en tête de gondole avec un packaging soigné pour être le plus attrayant possible, avec la promesse d’être indispensable à lui et à son entreprise.

Il est donc vital pour vous de vous démarquer et de montrer qu’il serait stupide de vous laisser aller à la concurrence. Mettez vous à la place du recruteur et demandez vous – avec la plus grande honnêteté intellectuelle – pourquoi vous, et qu’avez vous de plus à apporter ?

Tout d’abord, il faut se démarquer dans son CV !

Dans le cas où vous faites des candidatures spontanées, il est important d’avoir un CV qui attire au premier coup d’oeil. Si vous n’avez aucun goût et que pour vous le rouge, le bleu, le jaune et le marron sont des couleurs qui se marient très bien entre elles, je vous recommande grandement d’investir 5$ sur la plateforme Fiverr afin que quelqu’un d’autre fasse la présentation de votre CV. Attention, cette personne ne fera que la présentation esthétique, pas le contenu.

entretien d'embauche, présentation de CV, rédaction lettre de motivation, conseil pour entretien d'embauche, réussir sa candidature spontanéeRefaire son CV ici

Muni d’un beau CV et d’une lettre de motivation où vous expliquez à quel point vous vendriez votre mère pour avoir le privilège de travailler pour eux, et que vos pires défauts sont le perfectionnisme et l’excellence, il vous faudra ajouter un petit quelque chose.

Je vous propose, afin de vous démarquer, d’écrire un très court pamphlet sur un thème lié au monde du travail ou à l’entreprise dans laquelle vous postulez. Ce pamphlet doit être très simple, rapide à lire (maximum 2 pages) et accrocheur. N’utilisez pas le style d’écriture satirique qui est propre au pamphlet mais détournez-le pour en faire une critique positive et explicative sur des sujets aussi variés que précis.

Si vous n’avez aucune idée du sujet, je vous invite à réfléchir sur des thèmes comme la compétence (tiens, il faudrait que je fasse un article dessus), l’importance des rôles dans une équipe, les technologies liées à votre potentiel travail, l’innovation, la volonté de toujours s’améliorer, la relation clientèle comme moteur de l’entreprise, etc.
Par exemple, si vous êtes cuisinier et que vous recherchez une place dans un restaurant gastronomique comme commis de cuisine, écrivez un pamphlet sur l’importance de l’hygiène et du maintien de la chaîne du froid. Si vous êtes cadre commercial et que vous êtes amené à être souvent sur la route, développez la notion d’indépendance et de l’auto-gestion. Si vous êtes informaticien, balancez le maximum de trucs imbuvables pour le commun des mortels sur le secteur d’activité dans lequel on vous recrute et expliquez à quel point votre clavier est devenu un organe à part entière (d’ailleurs, un petit conseil pour les ingénieurs informaticiens, n’oubliez jamais que le commun des mortels n’a pas une réflexion logique calquée sur des réponses binaires). Si vous recherchez un travail dans le secrétariat, développez un texte sur la façon dont vous recherchez toujours la meilleure organisation optimale afin d’être toujours plus performant, et son importance. Si vous travaillez dans un domaine innovant, expliquez comment vous imaginez l’évolution de ce domaine dans les années à venir et montrez à quel point vous maîtrisez parfaitement le sujet. Pour ne pas balancer ça au visage du recruteur sans prévenir et qu’il ne se sente pas perturbé car vous sortez des clous, il est important de finir sa lettre de motivation par une phrase toute faite, du style :

Afin que vous puissiez mieux comprendre la personne que je suis, je vous propose de lire ma critique constructive sur < thème choisi > et vous pourrez ainsi mieux apprécier ce que je peux apporter à votre entreprise.

Il est important, dans ce pamphlet, de ne pas être imbu de sa personne mais d’avoir une critique positive et constructive sur le thème que vous allez développer. Il est nécessaire aussi de ne pas mentir. Souvenez-vous que vous n’êtes ni le premier, ni le dernier qui tenterait de la jouer à l’envers. Mais le point le plus important est que si vous décrochez un entretien d’embauche, il faut déjà avoir prévu toutes les questions/réponses qui pourraient découler de votre texte. Il vous sera ainsi plus simple de prendre le contrôle de l’entretien et répondre du tac-au-tac à chaque question. Cela montrera une grande assurance de votre part.

Anecdote : un jour, lors d’un entretien pour rendre un travail sur les marques écolos, la personne que j’avais en face de moi me posa une question lorsque je me mis à parler de la marque Patagonia : « Et si demain Florent Pagny décide d’aller en Patagonie et de déclarer l’indépendance, comment je fais avec Wikipédia ? ». Si vous tombez sur ce genre d’énergumène, soit il est alcoolique (ce qui a été confirmé plus tard pour son cas), soit il se fout royalement de votre tête et vous perdez votre temps. Vous pouvez prendre vos affaires et vous en allez, ou alors rentrer dans une démarche pour lui faire réaliser qu’il est con.

Ce pamphlet a plusieurs utilités. Tout d’abord il montre que vous êtes une personne réfléchie et que vous analysez très bien quelle sera votre place dans l’entreprise. Il permet également, bien sûr, de démarquer votre candidature des autres. Croyez-moi, si vous postulez à un poste dans une grande entreprise, à quelques syntaxes près, votre CV et lettre de motivation ont des frères jumeaux. Le recruteur ou DRH a, lui, déjà un travail, et il a de plus réussi à s’incruster dans l’organigramme comme étant indispensable. Son but est soit de faire le moins de travail possible pour en retirer le plus de bénéfice (la nature humaine), soit, comme je vous l’expliquais plus haut, de trouver le meilleur candidat possible. Dans ces deux cas, vous aurez un avantage. Dans le premier, vous lui pré-mâchez le travail qu’il devra faire lors d’un entretien d’embauche, et dans le second vous montrez qu’il a une chance de trouver en votre personne la perle rare qui saura se démarquer du troupeau.

Votre apparence générale et votre état d’esprit pour l’entretien d’embauche

Si vous êtes une femme, pour votre look, je vous recommande de lire ces deux articles de The Blue Dress Girl, ici et ici. Si vous êtes un homme, je vous recommande d’acheter le magasine GQ, prendre un mettre ruban et commander sur internet un costume à moindre prix d’une quelconque marque (vérifiez bien les avis sur internet auparavant). Pour les hommes, il est plus compliqué de bien s’habiller car tout dépend de l’environnement dans lequel vous allez évoluer. Si vous cherchez un travail comme cuisinier, il est certain que vous n’allez bas arriver en costume 2 pièces de chez Hugo Boss. Donc sur ce coup, je ne saurais trop conseiller. Demandez plutôt l’avis de vos amies. Mais si vous voulez avoir un exemple de ce que vous devez rechercher pour un travail de cadre dans une société qui tient particulièrement à son image, je vous conseille d’aller faire un tour ici et ici.

L’apparence générale du candidat est d’autant plus importante car elle doit correspondre à l’image de l’entreprise, et le recruteur doit déjà pouvoir vous imaginer physiquement présent au sein d’une équipe.

Durant la recherche d’emploi, vous devriez également respecter ces règles

  • Boire 2 litres d’eau par jour, vous priver d’alcool, limiter très fortement votre consommation de café et stopper complètement la cigarette. Le but est d’avoir un teint et une mine resplendissants. L’eau vous hydrate en profondeur (peau, organes, cheveux) et vous donne l’air frais tout en vous aidant à éliminer les traces de fatigue (encore un article de The Blue Dress Girl sur ce sujet ici). Pour la cigarette, il est juste insupportable pour un non fumeur d’avoir un candidat sentant le tabac froid. Au super marché, vous choisissez toujours la salade fraîche, et non celle déjà sur sa fin qui dégage une odeur. Le recruteur fera de même.
  • Faire du sport. Une vingtaine de pompes matin, midi et soir accompagnées à chaque fois de 30 squats, et une session d’abdominaux supplémentaire le soir ne vous apportera que de bonnes choses. Vous serez beaucoup plus dynamique, vous dormirez mieux et vous serez donc moins fatigué. Cela se reflètera sur votre mine. L’idéal pour vous serait encore de commencer un programme sportif comme T25 ou Insanity. C’est toujours plus plaisant d’avoir quelqu’un en forme, droit et qui dégage de l’énergie en face de soi plutôt qu’un individu mou et courbé. De cette manière, vous pourrez également rajouter une ligne à votre CV pour vos activités personnelles et cela démontrera au recruteur que vous êtes quelqu’un capable de maintenir une hygiène de vie, et donc de faire preuve d’autonomie.

Pour les abdos vous pouvez utiliser l’application Caynax A6W

Lors de l’entretien, je ne peux que trop vous conseiller de ne pas chercher à vouloir être un dominant imbu de sa personne. Bref, ne pas être le stéréotype du mec que l’on déteste tous. Un dernier petit conseil : lors d’une situation de stress comme dans un entretien d’embauche, respirer lentement afin de se détendre pourra également avoir le même effet sur son interlocuteur. Cela permet de vous apaiser, et si le recruteur le ressent, il sera plus enclin à vous écouter. Il est insupportable lors d’un entretien d’embauche, comme dans la vie de tous les jours, d’avoir à faire à quelqu’un de stressé qui contamine tout le monde. 

J’espère que cet article vous aura permis de mieux appréhender vos futurs entretiens d’embauche. Je ne donne pas ici la recette miracle, mais vous permets d’optimiser au maximum toutes vos chances. Il y a bien sûr un travail personnel à faire, et je ne suis pas là pour écrire votre pamphlet à votre place ou vous prendre par la main pour vous accompagner à l’entretien. Vous devez faire preuve d’indépendance et compiler votre expérience et vos connaissances personnelles avec mes recommandations.

Après, si toute cette mascarade vous dérange, vous pouvez très bien partir en Bulgarie ou en Grèce (par exemple), y acheter une maison et cultiver votre lopin de terre sur le modèle de la permaculture en vous baladant en slip toute la journée :

J’espère que vous m’inviterez, dans ce cas là.

Vous pourriez aimer...

3 Commentaires

  • Reply Rob 30 mars 2015 at 12 h 50 min

    Ouais on va dire moins de 40 ans… fameuse generation Y du début 80 ;)

  • Reply THE PRETTY WEEK #29 | The Blue Dress Girl 4 avril 2015 at 10 h 49 min

    […] touche de sarcasme et d’humour, je vous invite vraiment à aller visiter son blog ! Ses conseils pour réussir un entretien d’embauche pourront d’ailleurs intéresser certain(e)s d’entre […]

  • Reply THE PRETTY WEEK #29 | The Blue Dress Girl 4 avril 2015 at 11 h 08 min

    […] in a bit of culture with a touch of sarcasm and humour, I really invite you to visite his blog. His advice to succeed in a job interview might help some of you. The only problem is that it’s written in french, and obviously, since […]

  • Laisser un commentaire